Vous êtes ici : Accueil > Les disciplines > Histoire-géographie > 5ème > Les 5°3 se rendent aussi aux archives
Publié : 18 février 2015
Format PDF Enregistrer au format PDF

Les 5°3 se rendent aussi aux archives

une très belle sortie scolaire, des élèves curieux et intéressés ...

Les archives de Rouen par Riyad

Nous sommes allés aux archives de Rouen, situées à Grammont,dans une médiathèque appelée Simone de Beauvoir, en métro et à pied, le 13 février 2015. Nous sommes allés à la découverte des archives départementales de Seine-Maritime. Nous avons été accueillis par Anne Miles, professeur d’histoire-géographie au lycée. Nous avons été accompagnés par Mme Thomas, M Marchait, Mme Schabad et sa stagiaire Mme Montes. Nous avons étudié plusieurs documents. Par exemple, le document 1 était écrit sur du parchemin et était rédigé en latin. Ce document est manuscrit. Ou alors le document 6 dont le support est du papier pelure (= papier de mauvaise qualité et très fin ) écrit le 9 août 1944 pendant la 2nde guerre mondiale. Il est dactylographié en français.
Enfin, j’ai aimé cette sortie car maintenant je sais comment écrivaient les personnes auparavant.

Riyad L.

Les archives par Maroua

La 5°3 est allée aux Archives du département de la Seine-Maritime, le 13 février 2015. Nous avons été accompagnés par M Marchait, Mme Thomas, Mme Schabad et Mme Montes. Le quartier des archives est le quartier Grammont, elles se situent dans la médiathèque Simone de Beauvoir. Nous sommes allés à pieds jusqu’à l’arrêt Toit Familial, ensuite nous avons pris le métro pour descendre à l’arrêt Voltaire ; enfin on a continué à pieds jusqu’à Simone de Beauvoir. On est allé là-bas pour étudier des documents de l’époque, exemple, le document 1 du XIIème siècle, son support est fait de parchemin, réalisé de manière manuscrite en latin.
Cela m’a plu quand j’ai regardé le document 3 car il était adressé au Roi (Louis XVI).

Maroua D.

Extraits ...

« On y est allé pour avoir de la culture générale. On n’avait pas le droit au stylo car si on écrivait sur un document avec, on ne pouvait pas effacer, alors qu’avec un crayon on pouvait gommer. J’ ai retenu que les documents étaient très précieux, et mon avis sur la sortie est très bien ! » Noa L.

… « Nous y sommes allés pour plonger dans le passé, du Moyen Age à la 2nde guerre mondiale. C’était très bien d’y aller car j’ai appris des choses sur les manuscrits et les parchemins. »
Ifra D.

… « Nous avons appris plusieurs choses sur les documents. Ils dataient du 13° au 20° s. et ils étaient manuscrits, imprimés, ou dactylographiés. Ils étaient en papier chiffon, en papier pelure, ou encore en parchemin. Nous avons appris plein de choses et cela m’a beaucoup plu. »
Imane R.

… « Nous y sommes allés pour nous cultiver. J’ai retenu que ces archives sont fragiles. »
Maëva M.

… « J’ai retenu qu’il y avait des documents fragiles, certains écrits à la main ou à la machine, d’autres en latin, certains sur du parchemin, sur de la peau de vache ... » Wajdy T.

… « pour finir, cette sortie m’a beaucoup plu et maintenant je sais que l’on peut garder des livres datés de 5, 3 , 1 siècle et qu’ils coûtent un prix inestimable, et ils sont très précieux. »
Cegerhun A.

… « Sur la table 1, il y avait une donation du début du XII° s. … de l’abbesse Mathilde avec un sceau. Sur la table 2, il y avait le registre de St Vincent de Rouen, contenant des enluminures et des lettres ornées. Sur la table 3, nous avons étudié le cahier de doléances de la paroisse de Barentin. Sur la table 4 il y avait une loi sur le travail des enfants de 1874. Ensuite nous avons vu le Journal de Rouen (recueil de tous les n° de l’année 1904)...Pour finir nous avons étudié un certificat de travail du 9 août 1944. » Zoé E.